Un film de Guillermo Del Toro, c’est souvent un « quitte ou double »

Personnellement, j’ai adoré Mimic et le Labyrinthe de Pan (ce qui n’est apparemment pas le cas de tout le monde).

Mais on se demande ce que Hellboy fait dans pareille filmographie… (si ce n’est faire tâche).

 

Pour le moment, je suis de nouveau dans une phase de films d’horreur… On aime ou on aime pas. Ici, je dois dire qu’on est plus sur du suspens horrifique que sur de l’horreur pure (pas vraiment de scène super gores, de bras arrachés ou de serial killer…)

Deux très gros points positifs de ce film : Jessica Chastain (qui troque sa jolie chevelure rousse pour un noir très rock’n’roll) et Nikolaj Coster-Waldau (pour les fans de Game of Throne : le régicide, le frère de la reine, Jamie Lannister, le joli blondinet à qui il arrive des trucs pas forcément très cool, etc etc.) : je deviens superficielle, au secours aidez-moi.

Qu’est-ce que ça raconte? Un homme étranglé par ses dettes ne trouve d’autre solution que de tuer ses petites filles et de se suicider. Sauf qu’il essaie de faire ça dans une cabane perdue dans les bois et qu’un esprit l’en empêche.

Saut dans le temps : le frère cherche toujours ses nièces disparues et les retrouve après de nombreuses années.

Seul souci : elles sont devenues des sauvageonnes. En gros, ils arrivent à « récupérer » la plus grande mais pas gagné pour la plus petite.

Du coup, l’esprit de la cabane n’est pas très très content que les petites filles (que cet esprit féminin considère comme les siennes) soient parties.
Du très classique, mais surtout du très bon.Le film passe sans qu’on ne s’en rende compte, le scénario tient bien la route et Jessica Chastain est (comme toujours) très à l’aise dans son rôle.

Un très bon film, qui ne sort pas de l’ordinaire mais qui a le mérite d’être efficace.

A voir!

 

Leave a Reply