Moi ce que je retiens de ce film c’est quand même le prénom du personnage principal : Piscine Molitor.

Que ce film était beau! Autant visuellement que d’un point de vue scénaristique. J’avaisun peu peur que ce ne soit qu’un prétexte à la claque visuelle et à la projection 3D (ce que laissaient penser les bandes-annonces) mais en fait rien à voir. C’est même très émouvant et très poétique. C’est un beau conte initiatique, voire même une fable. Que dire sans pour autant trop en dévoiler? L’histoire de Pi est tellement particulière que c’est difficile de dire exactement certaines choses sans être trop précise et sans dévoiler ce qui se découvre au fur et à mesure… Une chose que l’on découvre au début du film : le jeune Pi est hindou de par ses origines. Il croise Jésus dans une église et devient chrétien. Il passe par le quartier musulman et se convertit à l’Islam… Le tout en même temps. C’est assez particulier de voir comment un enfant peut appréhender différentes religions et les « mélanger » sans aucune volonté de mal faire. Voilà ce qu’il vous attend dans ce film. Personnellement, ça m’a fait penser à l’Alchimiste de Paulo Coelho. Quelque chose de beau duquel on peut retirer différents enseignements en fonction de la manière dont on l’aborde… A vous de le regarder et d’en tirer ce qui vous intéresse!

Leave a Reply