Des fois, manger comme mamy c’est juste trop bon.

Certes, quand je lance le mot, ça tombe lourd sur l’estomac, ça roule comme une vieille chose désuète MAIS…

La potée c’est has been (c’est d’ailleurs pour ça qu’on a eu une vague new bobo-bio-écolo qui nous parlait de stoemp à tort et à travers il y a quelques temps); Mais la potée, c’est bon! Surtout la potée aux carottes…

Enfin, je fais l’article comme on dit mais au final, je ne suis pas une fan absolue de la chose.

Par contre, j’aime la simplicité et le coût ridicule de la chose…

 

Que vous faut-il pour faire de la bonne bouffe de vieux?

  • 1kg de carottes
  • 750g de pommes de terre (selon le goût : des farineuses si on veut une texture de purée ou fermes si on veut avoir quelque chose à mâcher plutôt qu’à aspirer à la paille…)
  • 2 ou 3 gros oignons
  • feuilles de laurier
  • sel et poivre noir (j’insiste!)
  • saucisses de campagne (les saucisses pur porc, grasses comme pas permis mais qui ont un goût inimitable… On fait dans le rustique, pas dans le diététique :p) en général je fais 4 pièces mais on peut en faire plus pour les grosses faims…

 

1) émincer les oignons, peler et couper les carottes en petits tronçons, peler et couper les pommes de terre en cubes (penser à les rincer)

2) dans une marmite, mettre fondre une bonne cuillerée de beurre. Faire revenir les oignons jusqu’à transparence.

3) faire dorer les saucisses. Ajouter un verre d’eau.

4) mettre les carottes et porter à ébullition.

5) ajouter les pommes de terre et les feuilles de laurier. Saler-poivrer généreusement (le côté sucré des carottes demande à ce qu’on ait la main plutôt lourde sur les épices…)

6) laisser mijoter à feu doux pendant 45′ (attention, si l’eau s’évapore de trop, on court à la catastrophe. Ne pas hésiter à ajouter si nécessaire.

7) retirer les saucisses et les feuilles de laurier et écraser grossièrement au presse-purée.

 

Le tout est à servir bien chaud, avec une tranche de pain campagne un peu épaisse…

Miam!

Un régal aussi pour les enfants, le côté facile à manger, la combinaison saucisse-carotte nous donne un repas gagnant! (et au final, pas trop déséquilibré)

 

Bon appétit!!!!

  1. filamots says:

    Bonjour,
    Un bon « stoemp » aux carottes, aux épinards, aux choux verts ou choux blancs miam, miam….
    J’ai 62 ans, et en étant jeune, qu’est ce que j’ai pu préparer ces repas à mes enfants. Je ne le fais pas à mon mari, Bordelais, il n’aime pas les oignons dans la potée, et ne pas en mettre cela gâche tous les plaisirs. Je vous que tu mets tes recettes sans photos, d’où le fait que je n’aie jamais mis aucune de mes recettes belges. Y a plus qu’à mettre ma recette de carottes au thym, préférée pour mon fils 🙂 sur mon blog.
    Tu as bien raison de les mettre. La façon de manger belge, est totalement différente de la façon de manger française. Je suis privée de tant de bonnes choses ici, parce que les découpes ne sont pas les mêmes, le haché brrrkkk !!! connaissent pas le haché porc-veau hihi !!!
    Malheureusement pas de carbonnades flamandes, pas moyen d’avoir ce morceau ici en vente. Et le faire avec du boeuf bourguignon, c’est pas du tout pareil, oh que non ! etc….etc….la nourriture belge me manque beaucoup, même si en France on mange très bien. Je puis confirmer qu’en Belgique on mange aussi très très bien !
    Et ce n’est pas limité qu’à nos frites, c’est tellement réducteur 🙂
    Bravo pour ton fond de blog il a un joli design.
    Le mien je le change continuellement au gré de mes fantaisies. Je suis en WordPress.com, totalement gratuit, et tout va très bien 🙂
    Amicalement et bonne chance pour ton blog.

Leave a Reply